Daskales5

vendredi, mars 25, 2005

Synthèse

Mes apprentissages

Sans être une experte de l’utilisation des TIC, je me suis toujours bien débrouillée lorsque je devais les utiliser. J’utilisais surtout les TIC pour rechercher des informations et, par la suite, pour les communiquer (ex. : présentation PowerPoint, travail rédigé avec Word, etc.)

Dans le cadre de ce cours, j’ai fait la découverte des diverses possibilités que les TIC nous offraient, non seulement dans la vie courante, mais aussi sur les plans pédagogiques et didactiques. Prenons l’exemple de la réalisation d’une cyberquête. Je ne connaissais même pas l’existence de ce genre d’activités. En plus d’avoir appris ce qu’était une cyberquête, j’ai appris à en construire une moi-même (mes coéquipières et moi) et j’ai appris toutes les habiletés et connaissances qu’elle permettait de développer.

Autres que les cyberquêtes, il est aussi possible d’élaborer une panoplie de situations d’apprentissage à l’aide des TIC (recherche sur Internet, vidéos, activités de clavardage, etc.) Parallèlement, lorsque j’ai assisté au déroulement de notre cyberquête, j’ai compris à quel point un projet réalisé à l’aide des TIC est apprécié des enfants et qu’il permet de développer d’autres habiletés : apprentissage coopératif, communication, pédagogie par projets et une panoplie de compétences transversales.

En faisant la lecture de notre cybercarnet, j’ai aussi remarqué que, souvent, l’idée de départ n’est pas la même que le résultat final. Il en est de même pour les attentes qu’on se fait lorsqu'on entame une activité ou un projet à l’aide des TIC, tout comme d’autres situations d’apprentissage, le résultat final n'est pas toujours celui auquel on s'attendait au départ. Cependant, en faisant un tour de nos résultats (cyberquête, vidéo) je me suis rendue compte que les apprentissages sont toujours intéressants et que, souvent, le résultat est impressionnant.


L’évolution de ma vision de l’intégration des TIC

Puisque les TIC font partie de notre vie quotidienne et qu’ils semblent occuper une place toujours croissante, il est important que les élèves les maîtrisent. En tant que future enseignante, j’ai toujours considéré que les TIC devaient occuper une place importante dans l’enseignement. J’avais l’intention de les utiliser avec mes élèves, mais dans un contexte assez formel (comme il me l'a été enseigné à l’école aussi). Après avoir suivi ce cours, j’ai découvert plusieurs moyens et outils pour aider les élèves à s’approprier des TIC et à les utiliser pour vivre des situations d’apprentissage. Puisque j’ai appris qu’en utilisant les TIC il est possible de développer une grande variété de compétences, je suis beaucoup moins réticente à faire de gros projets avec mes futurs élèves. Je ne veux surtout pas être le type d’enseignante qui utilise les TIC qu’à des fins administratives.

Mes objectifs de développement professionnel

Pour mieux intégrer les TIC, il est possible de se donner plusieurs objectifs de développement professionnel, en voici trois.

Premièrement, je ferai de mon mieux pour être à jour dans le domaine des TIC. Pour ce faire, il existe plusieurs moyens. Puisque plusieurs écoles possèdent des enseignants ressource en informatique, il est toujours possible les consulter afin qu’ils nous transmettent des connaissances et des informations. De plus, il est possible de créer des groupes d’échange d’informations au sein de l’école. Chaque personne a des habiletés dans certains domaines et un échange permet à chacun de se les approprier. En effet, lors de la lecture de notre cybercarnet, j’ai réalisé que chacune de nous avait des facilités dans certains domaines et qu’à plusieurs reprises, on se consultait pour avoir de l’aide là nous de difficultés. Cette stratégie (groupe d’échange) est pratiquée, mais seulement par 18,2%
[1] des écoles canadiennes. De surcroît, selon les données, pour favoriser l'utilisation des TIC, 14,6% des écoles préfèrent favorisent le perfectionnement personnel et 12,2%, les séances d’informations. pour favoriser l’utilisation des TIC. Je trouve malheureux que ces chiffres soient si faibles, car je crois que ce sont de bons moyens de se tenir à jour dans le domaine des TIC et je compte les utiliser pour atteindre mon objectif.

Deuxièmement, je crois qu’il faut faire aimer les TIC à ses élèves. Habituellement, lorsqu’on aime quelque chose, nous avons toujours plus d’aisance dans ce domaine et à tout ce qui s’y rapporte. Le moyen d’atteindre cet objectif est d’aimer soi-même les TIC et de croire en leur utilité. Pour ce faire, il faut planifier des activités amusantes, intéressantes, riches et variées. Ainsi, on prend plaisir à les accomplir. Les enfants perçoivent facilement nos sentiments et, en dénotant notre intérêt, ils risquent d’avoir les mêmes sentiments à leur tour.

Finalement, je crois qu’avoir une bonne gestion de classe est primordial pour intégrer les TIC dans les classes. C’est pourquoi avoir une bonne gestion de classe est un objectif professionnel à atteindre. Pour ce faire, il est possible de suivre des formations telles que présentées dans le cours : Gestion des TIC en classe et en labo
[2]. Il est aussi possible d’organiser des discussions entre enseignants dans le but de s’échanger des trucs, des expériences, etc. pour faciliter la gestion de classe lors de l’utilisation des TIC. Lors de mon dernier stage, j’ai eu la chance d’assister à une rencontre sur ce sujet et elle s'est avérée très fructueuse.

Puisque « le personnel enseignant est un des principaux facteurs exerçant l’influence sur les taux d’adoption et d’implantation des TIC dans la classe »
[3], il est important de croire aux avantages des TIC et de prendre tous les moyens afin de les intégrer dans nos enseignements.


[1] Statistique Canada. Connectivité et apprentissage dans les écoles canadiennes, préparé par H. ERTL et J. PLANTE Ottawa, Division des sciences, de l’innovation, et de l’information éléctronique, (page consultée le 18 mars 2005), [En ligne], adresse URL : http://homepage.mac.com/robertdavid/Blogspot/PPA2100A/EnqueteEcolesCanadiennes.pdf
[2] Gaétane GROSSINGER DIVAY. Formation Intégrer les TIC à mon enseignement! Oui! Mais comment? , (page consultée le 18 mars 2005), [En ligne], adresse URL :
http://www.cssmi.qc.ca/carrefour_educatif/ressources/recit/recit_local/gestiontic.html
[3] op. cit. Statistique Canada